Isabeau de Bavière: reine de France ou “lieutenante-générale” du royaume?

Gibbons, Rachel (2007). Isabeau de Bavière: reine de France ou “lieutenante-générale” du royaume? In: Schnerb, B.; Marchandisse, A. and Bousmar, E. eds. Femmes de pouvoir, femmes politiques durant les derniers siècles du Moyen Âge et au cours de la première Renaissance. Actes du colloque de Lille-Bruxelles, 15-18 février 2006. Lille: Université de Lille 3.

Abstract

La regence des femmes n'était pas inconnue en France au bas moyen âge, mais la position de la reine Isabeau de Bavière a été sans précédent. À la suite de la folie de son mari, Charles VI, Isabeau a été poussé dans une prééminence inattendue comme chef d'Etat d’urgence – et, probablement, aussi une prééminence fâcheuse, étant donnée l'amertume de la lutte pour la puissance parmi les parents du roi éclatant autour d'elle et au-dessus d'elle, et la légitimité qui soutiennent par elle (ou commandez au-dessus d'elle et, extrèmement, de ses enfants) fournirait à n'importe quel réclamant pour être régent. On va analyser la législation de régence décrétée par Charles VI en moments de lucidité semblante, premièrement, en janvier 1393 en vue d’une mort imminente et (il semble) prévue; et, encore, pendant 1402-3 quand, dix ans après que sa première attaque, il était claire, maintenant, que Charles ne soit allé ni mourir ni récupérer de sa affliction mystérieuse, et que des dispositions ont dû être prises pour continuer l’administration au nom et aux absences du roi quand il était incapable de gouverner. On va examiner le rôle établi pour la reine Isabeau dans chacun de ces règlements et explorer la signification de celui au contexte de la situation politique au commencement du quinzième siècle et, aussi, au contexte des études reginale – l’histoire des reines – au moyen âge.

Viewing alternatives

Item Actions

Export

About

  • Item ORO ID
  • 3640
  • Item Type
  • Book Section
  • Extra Information
  • Examines the regency provisions established in France in the decade following the first outbreak of mental illness suffered by King Charles VI in August 1392, and the increasingly formalised and central role set aside for his wife, Isabeau of Bavaria. Detailed study of the documents of regency in the case of the king's death (1393) and, after a decade of illness, for the remainder of his lifetime (1402-3) is contextualised within a discussion of late medieval queenship and perceptions of rule by women in the period.
  • Keywords
  • Isabeau of Bavaria; queenship, medieval; France, history, Middle Ages; regency; Charles VI, king of France
  • Academic Unit or School
  • Faculty of Arts and Social Sciences (FASS) > Social Sciences and Global Studies
    Faculty of Arts and Social Sciences (FASS)
  • Depositing User
  • Rachel Gibbons

Recommendations