La femme âgée dans les proverbes igbo (Nigeria) – un portrait contrasté

Ugochukwu, Françoise (2015). La femme âgée dans les proverbes igbo (Nigeria) – un portrait contrasté. In: Ugochukwu, Françoise and Abomo-Maurin, Marie-Rose eds. La femme dans la littérature orale africaine : Persistance des clichés ou perception de la modernité ? Paris: L'Harmattan, pp. 127–146.

URL: http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=c...

Abstract

En l’absence d’une collecte plus exhaustive de proverbes à ce sujet, il est actuellement impossible de juger de la place exacte de la femme dans les proverbes igbo. Le fait que le proverbe soit un genre presque exclusivement masculin explique peut-être le fait que les vieilles femmes et les enfants - deux groupes traditionnellement associés - soient les deux types les plus souvent mis en scène, en situation généralement défavorable. Il semble au premier abord qu’il y ait peu de proverbes sur les femmes et encore moins sur les vieilles femmes, mais comme on n’a jamais pu collecter tous les proverbes et que l’usage de ces derniers a tendance à se restreindre en même temps que l’usage de la langue, on ne peut pas être dogmatique à cet égard. Sur la base des proverbes connus ou inclus dans les diverses publications sur le sujet, on peut dire tout au plus que cette dernière y est le plus souvent associée au mariage, à la maternité et à la cuisine, trois volets incontournables de sa vie quotidienne. C’est le recueil d’Ogbalu qui contient la plupart des proverbes mettant en scène les femmes âgées. Il donne en même temps une idée de la façon dont la société igbo traditionnelle prend soin de ses anciens, et présente la femme âgée, membre honoraire de la gent masculine, prenant plaisir à la vie entre cuisine et jardinage.

Viewing alternatives

Item Actions

Export

About

Recommendations