Les migrants chinois, acteurs de changement au Ghana et au Nigeria: une présence transformatrice ?

Lampert, Ben and Mohan, Giles (2016). Les migrants chinois, acteurs de changement au Ghana et au Nigeria: une présence transformatrice ? In: Giese, Karsten and Marfaing, Laurence eds. Entrepreneurs africains et chinois. Les impacts sociaux d’une rencontre particulière. Paris: Karthala, pp. 207–236.

URL: http://www.karthala.com/hommes-et-societes-science...

Abstract

Le développement rapide de l’engagement de la Chine en Afrique a été salué comme l’une des avancées les plus importantes depuis la colonisation, comme un phénomène capable de transformer radicalement la position économique et politique de l’Afrique dans le monde (Moyo, 2009). Ce nouvel engagement de la Chine en Afrique comporte divers aspects et si l’attention s’est surtout portée sur la diplomatie de haut niveau, le commerce et l’investissement, il est désormais reconnu que la présence de plus en plus nombreuse de migrants chinois sur le continent est un facteur clé dans l’analyse du déroulement des relations Chine-Afrique. Chris Alden (2007: 128) a ainsi écrit : « Le comportement des milliers d’hommes d’affaires chinois nouvellement installés et celui des communautés africaines au sein desquelles ils travaillent et vivent comptera autant que la diplomatie et les concessions faites au niveau gouvernemental. » Du coup, des études paraissent sur les migrants chinois dans différents pays d’Afrique, contribuant à élucider la nature de cette migration tout en montrant comment s’organisent les activités économiques et comment elles fonctionnent au niveau transnational (Haugen & Carling, 2005 ; Ho, 2008 ; Dobler, 2009 ; Huynh et al., 2010 ; Giese & Thiel, 2012). Pourtant, il est difficile de savoir quelle influence a la présence chinoise sur le développement africain.

Viewing alternatives

Item Actions

Export

About

Recommendations