The Open UniversitySkip to content
 

Female offenders, work and life-cycle change in late-eighteenth-century London

King, Pete (1996). Female offenders, work and life-cycle change in late-eighteenth-century London. Continuity and Change, 11(1) pp. 61–90.

DOI (Digital Object Identifier) Link: http://dx.doi.org/10.1017/S026841600000309X
Google Scholar: Look up in Google Scholar

Abstract

Nous commençons par comparer les structures d'âge des hommes et femmes ayant attenté à la propriété, à Londres à la fin du XVIIIe siècle, relevant similitudes et différences. Nous examinons ensuite dans quelle mesure les femmes ont été plus ou moins susceptibles d'être poursuivies pour ce type de crime, selon les six critères suivants: l'influence de la structure par âge de la population; les immunités légales dont ont bénéficié certains sous-groupes de femmes; le rôle du mariage et le plus grand risque de criminalité chez les femmes célibataires; l'importance de l'âge chez les immigrées, selon leur type de mobilité; l'évolution du type de travail disponible pour les femmes aux différentes étapes de la vie; et la pauvreté et la vulnérabilité économique qui marquèrent la vie de tant de femmes.

Item Type: Journal Article
Copyright Holders: 1996 Cambridge University Press
ISSN: 1469-218X
Academic Unit/Department: Arts > History
Interdisciplinary Research Centre: International Centre for Comparative Criminological Research (ICCCR)
Item ID: 21756
Depositing User: Jean Fone
Date Deposited: 11 Jun 2010 08:43
Last Modified: 02 Dec 2010 20:57
URI: http://oro.open.ac.uk/id/eprint/21756
Share this page:

Actions (login may be required)

View Item
Report issue / request change

Policies | Disclaimer

© The Open University   + 44 (0)870 333 4340   general-enquiries@open.ac.uk